Panier 0
Produit ajouté au panier avec succès
Quantité:
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits
Frais de port  À définir
Taxes 0,00€
Total
Continuer mes achats Commander

Nom d'une pipe !

 

Les origines de la pipe sont encore bien mystérieuses et ce malgré sa présence sur tous les continents et depuis des millénaires. Il semblerait que personne ne puissent dater son apparition avec précision.

 

Les premières pipes retrouvées en Europe, aux alentours de 500 avant J.C., étaient faites de tiges de bois ou de roseaux. Utilisées par les Scythes, peuple de nomades Indo-Européens, elles servaient notamment à aspirer la fumée des feux de camps. Les Grecs et les Romains adoptèrent à leur tour la pipe, au même titre que les Germaniques et les tribus Celtiques qui l'utilisaient pour fumer des herbes en tout genre et notamment les feuilles de tilleuls.

 

Le tabac et sa culture telle que nous la connaissons aujourd'hui trouve son origine en Amérique. Il y a déjà plus de 500 ans, les Amérindiens cultivaient cette plante pour se soigner mais également pour la fumer. Ils roulaient les feuilles de tabac en forme de grand cigare qu'ils appelaient "Tabaco". Ils brulaient aussi ces feuilles de tabac, mélangées à d'autres herbes, dans leur fameuse pipe que l'on ne présente plus : le calumet.  

 calumet

La plante de tabac n'existait pas alors en Europe. C'est en 1492, que Christophe Colomb découvrit cette plante lors de son expédition en Amérique. Il la rapporta en Europe et c'est à peu près à la même période que l'on commença à recenser les premières fabrications de pipes à tabac.

 

Les premières pipes fabriquées sont en terre et proviennent principalement du nord de l'Europe et ce dès la fin du XVIe siècle. C'est au début du XVIIe siècle, que l'anglais William Baernelts, émigre en Hollande et lance la fabrication en série des pipes en terre. Modeste à ses débuts, ensuite la production se répand sur l'Angleterre et sur la France. Après la guerre de Trente ans (1618 – 1648), en France, les premières pipes en terre sont fabriquées à Dunkerque et Dieppe d'après le modèle hollandais. Dunkerque, jouant un rôle très important, du fait de sa position de port franc, dans la réception de tabac provenant d'Amérique du Nord et sa distribution sur l'ensemble du territoire. Saint Malo, lui, adopta la technique anglaise. Ces deux techniques de fabrication se répandront sur le reste de la France et d'autres manufactures s'établiront à Saint Omer, Rouen, Rennes, Marseille et bien d'autres.

 fumer le tabac

 Au cours de la deuxième moitié du XVIIe siècle, le statut du tabac, poudre à priser jusque la, passe à celui de tabac à fumer, ce qui aura pour conséquence d'augmenter considérablement sa consommation et la fabrication des pipes.

 

Au XIXe siècle, les choses s'accélèrent pour les fumeurs de pipe. Le Général Lassalle, déclarait : " Un hussard qui ne fume pas est un mauvais soldat!". Napoléon ordonna, sous les conseils de son Général, la création d'un modèle de pipe spécifiquement conçu pour les soldats s'étant distingués au combat. Durant la guerre de Crimée (1853 – 1856), le Caporal Bouffard, à la tête d'un régiment de soldats, selon l'Histoire, perdit ses deux bras, arrachés par un boulet de canon lors du siège de Sébastopol. Dans l'une de ses mains, il tenait encore son brûle-gueule. Il donna son nom de "bouffarde" à la pipe.

 bouffarde

C'est à cette même période, au milieu du XIXe siècle que la France vit apparaitre ses premières fabriques industrielles de pipes. La bruyère étant découverte pour la fabrication des pipes en 1856, de grandes maisons comme Butz-Choquin ou Chacom ont fait la renommé de Saint Claude, petit village du Jura. Les pipes de Saint Claude sont mondialement reconnues et font de ce petit village la capitale mondiale de la pipe.

Au cours du XXe siècle, la pipe entre officiellement dans l'armée et devient un symbole, une marque de fabrique du poilu ou de l'officier britannique. De ces périodes de conflits, naitrons les expressions "Allez au casse-pipe" ou encore "cassez sa pipe". La pipe deviendra par la suite, l'accessoire du philosophe, de l'écrivain, du penseur en général. Jean-Paul Sartre, Bourvil, Georges Brassens, Jacques Audiard, Lino Ventura, Jacques-Yves Cousteau et bien d'autres ... étaient tous des fumeurs de pipe.

 

L'histoire continue avec Fumer Chic et nous nous efforçons sur notre site de vous proposer les plus belles pipes au meilleur prix!          


Être rappelé